Les Trappistes

Phénomène unique au monde, sont seules autorisées à porter le nom « Trappiste » les bières brassées dans des monastères cisterciens de l’ordre des Trappistes. Les moines suivent la règle de St Benoît selon laquelle ils doivent s’adonner au travail pour subvenir à leurs besoins et venir en aide à ceux qui sont en difficulté.

Parmi toutes les bières du monde, onze bières seulement peuvent porter l’appellation ‘trappiste’ :les bières d’Achel, de Chimay, de Koningshoeven (La Trappe), d’Orval,
de Rochefort, de Westvleteren, de Westmalle, d’Engelszell,  Mont des Cats, Zundert et Spencer.

Les trappistes d’ ACHEL sont issues de l’abbaye St Benedictus d’Achel dans le Limbourg, où l’activité brassicole remonte seulement à 1999. La recette de cette trappiste a été élaborée par frère Thomas de Westmalle et frère Antoine de Rochefort.

L’abbaye Notre-Dame de Scourmont près de CHIMAY a réalisé son premier brassin en 1862 , et propose la chimay rouge (la plus ancienne), la chimay bleue créée en 1948 et la chimay blanche née en 1966 ( production annuelle 120.000 hl).
La Chimay dorée est la 4ème bière de la gamme et était réservée à la consommation des moines.  Elle  est à présent également commercialisée et ce depuis quelques mois.

L’abbaye d’ORVAL fondée en 1932 produit une seule bière dont le goût évolutif, son volume d’alcool est de 6,2% , mais après un repos en cave d’un an, il peut atteindre 7,2%. (production 39.000 hl)

L’abbaye Notre-Dame de St Remy compte 20 moines dont 5 s’occupent du brassage des 3 trappistes ROCHEFORT produites depuis 1907. La production annuelle de 17.000 hl reste limitée aux stricts besoins de l’abbaye.

L’ abbaye de WESTMALLE existe depuis 1794 et se situe au nord d’Anvers. Depuis 1836 on y brasse la Westmalle double et la triple (production annuelle 160.000 hl)

Le monastère Notre Dame St Sixte de WESTVLETEREN en Flandre Occidentale, fondé en 1839 , limite sa production annuelle à 3.500 hl. Ces bières sont vendues exclusivement aux particuliers (ou épisodiquement en grande surface), et ne sont donc pas présentes dans la carte du WEBS.

Si les 6 premières trappistes étaient d’origine exclusivement belge, l’appellation trappiste a dépassé nos frontieres, et des bières trappistes sont à present brassées en Hollande, en Autriche, et aux Etats-Unis.

Brassées depuis 1884 dans l’Abbaye de Koningshoeven à Tilburg  aux Pays-Bas, les bières de LA TRAPPE n’étaient plus considérées comme « Bières Trappistes » depuis quelques années. En effet, la brasserie n’employant plus de moine pour l’élaboration de ses bières, elle avait elle-même cessé de revendiquer l’appelation « bière Trappiste », tout en conservant le nom de « La Trappe » à son usage exclusif. De nouveaux pères trappistes ayant rejoint la congrégation, la brasserie remplit à nouveau tous les critères l’autorisant à porter le label « Authentic trappist product ».
Cet abbaye brasse une gamme complete de bières :
– la Trappe Blonde (bière blonde à 6,5°, claire et pétillante, à haute fermentation)
– la Trappe  Dubbel (trappiste foncée, couleur rubis, au caractère légèrement aromatisé mais surtout très frais)
– la Trappe Tripel (bière trappiste à 8° d’un blond foncé qui  possède un goût fruité doux-amer)
– la Trappe Quadrupel (avec ses 10°, elle est  la plus forte. Son goût est ample, à la fois doux et agréablement amer), la Trappe Bockbier (une vraie bière d’automne à 7,3°. Elle possède un arôme de malt, avec à l’arrière-plan un  » parfum vert  » de houblons aromatiques)
– la Trappe Witte Trappist (possède un caractère frais, qui convient parfaitement au temps estival. Elle n’est n’est ni filtrée ni pasteurisée, et est refermentée en bouteille. Elle contient 5,5% vol. alc.)
–  la Trappe Isid’or ( bière crée en 2009 pour les  a fêté ses 125 ans d’existence de  la brasserie de Koningshoeven. Bière ambrée légèrement sucrée, avec une touche de caramel.  La Trappe Isid’or est brassée avec du houblon Perle de culture propre. 7,5 % d’alcool),
– la Trappe Puur (dernière bière créée par la brasserie en 2010.  C’ est une bière légère (4,7° alcool) se boit facilement, à la fraîcheur du houblon et brassée uniquement avec des produits biologiques).

 

 

zundertLes Pays-Bas possèdent actuellement une seconde bière trappiste depuis peu.  L’abbaye située à ZUNDERT et dont la brasserie a été  inaugurée le 6 décembre 2013 a reçu son appellation  ‘Authentic Trappist Product’ le 10 décembre 2013.  Elle brasse pour l’instant une seule bière ambrée titrant 8° d’alcool, la Zundert Trappist.gregorius

En Autriche, l’abbaye située à ENGELSZELL  brasse actuellement 2 bières :
–  la Gregorius, une bière triple foncée à 9,7° brassée depuis juin 2012.
–  la Benno,  bière double  claire à 6,9° brassée depuis mai 2013.
–  la Nivard, bière blonde à 5,5° brassée depuis 2014.

Aspencerux Etats-Unis, dans le Massachusetts, à SPENCER, la brasserie de l’abbaye St Joseph a débuté la production de la première ‘American Trappist’, la Spencer Trappist Ale, qui titre 6,5° d’alcool.
 L’obtention par cette brasserie de l’appellation  ‘Authentic Trappist Product’ porte actuellement à 10 le nombre de bières possèdant la fameuse appellation.

En France, l’abbaye du MONT DES CATS, située en Flandre française entre Lille et Dunkerque, mais à proximité de la frontière belge, possède également sa propre bière brassée par la brasserie de Chimay. Il s’agit d’une  bière  à 7,6°  qui présente une belle rondeur en bouche et l’équilibre d’une bière ambrée. En plus des notes fruitées et florales, un subtil arôme de caramel est provoqué par les malts foncés. L’amertume est bien présente, équilibrée avec une douce post amertume.
Particularité de cette bière, elle porte l’appellation trappiste, mais ne dispose pas du fameux label  ‘Authentic Trappist Product’ .

Nous l’avons toutefois classée dans la catégorie des bières trappistes à notre carte.

Retrouvez les trappistes en détail dans notre carte 2016 en format PDF.